Quels sont les 4 principes de l'accessibilité numérique ?

8.7.2024
5 minutes

L'accessibilité numérique est essentielle pour garantir que les contenus et les services en ligne soient accessibles à tous, notamment aux personnes en situation de handicap.

Les 4 principes fondamentaux de l'accessibilité numérique sont la perceptibilité, l'utilisabilité, la compréhensibilité et la robustesse.

Ces principes, définis par les Web Content Accessibility Guidenes(WCAG), forment la base des bonnes pratiques en matière de conception et de développement web inclusifs. Ils sont les fondations du RGAA (Réglement Général d'Amélioration de l'Accessibilité) et du RAAM (Référentiel d'évaluation de l'Accessibilité des Applications Mobiles) qui s'imposent aux acteurs du numérique.


1 - Être perceptible

Les informations et les composants de l'interface utilisateur doivent être présentés de manière à être perçus par tous les sens.
Pour les personnes ayant des déficiences visuelles ou auditives, cela implique plusieurs ajustements :

👉 Texte alternatif pour les images : chaque image doit avoir un texte alternatif (alt text) décrivant son contenu.
Par exemple, une image d'un graphique financier devrait avoir un texte alternatif expliquant les données présentées.

👉 Sous-titres et transcriptions pour les vidéos : les vidéos doivent inclure des sous-titres et des transcriptions pour permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de comprendre le contenu audiovisuel.
Voir les recommandations de W3C.

👉 Couleurs contrastées : assurez-vous que le texte est lisible en utilisant des contrastes de couleurs suffisants entre le texte et l'arrière-plan.
Color Contrast Analyzer peut vous aider à vérifier la conformité.



2 - Être utilisable

Les composants de l'interface utilisateur et la navigation doivent être utilisables, quel que soit le mode de contrôle utilisé.
Les personnes ayant des limitations motrices ou des troubles de la dextérité nécessitent des interfaces facilement navigables :

👉 Navigation au clavier : tout le contenu doit être accessible et navigable uniquement au clavier.
Assurez-vous que les utilisateurs peuvent se déplacer dans le site avec des touches comme Tab, Entrée, et les flèches directionnelles.

👉 Zones de clics adaptées : les boutons et les liens doivent avoir des zones de clic suffisamment grandes pour éviter les erreurs de sélection, particulièrement pour les utilisateurs avec des troubles moteurs.


3 - Être compréhensible

Le contenu et les opérations de l'interface utilisateur doivent être compréhensibles pour les utilisateurs.
Cela inclut la clarté du langage et la prévisibilité des interactions :

👉 Langage clair et simple : utilisez un langage clair, concis et évitez le jargon technique complexe, évitez les acronymes.
Si des termes spécifiques sont nécessaires, fournissez des définitions ou des explications.

👉 Instructions et feedback : offrez des instructions claires pour les interactions et fournissez un feedback immédiat.
Par exemple, lorsqu'un formulaire est soumis, affichez un message confirmant la réception des informations ou indiquant les erreurs à corriger.

👉 Disposition cohérente : la mise en page doit être cohérente sur toutes les pages du site pour que les utilisateurs puissent anticiper où trouver les informations ou les commandes.


4 - Être robuste

Le contenu doit être suffisamment robuste pour être interprété de manière fiable par une large gamme d'agents utilisateurs, y compris les de technologies d'assistance.
Cela implique :

👉 Compatibilité avec les technologies d'assistance : assurez-vous que le code HTML et CSS est propre et bien structuré pour être compatible avec les lecteurs d'écran et autres technologies d'assistance.
Utilisez des standards ARIA pour ajouter des informations supplémentaires sur la structure et les interactions de l'interface utilisateur.

👉 Validation du code : utilisez des outils de validation comme le W3C Markup Validation Service pour vérifier que votre code est exempt d'erreurs qui pourraient affecter l'accessibilité.


🎯 En respectant ces 4 principes de l'accessibilité numérique, vous pouvez créer des contenus web plus inclusifs et accessibles à tous les utilisateurs, quelles que soient leurs capacités.
Pour aller plus loin, consultez les WCAG 2.1 pour une liste complète des critères et techniques recommandés ainsi que le RGAA.

L'accessibilité numérique n'est pas qu'une contrainte légale, c'est aussi un engagement vers plus d'inclusivité.
Rendre le web accessible à tous est une responsabilité que nous devons tous partager. En appliquant ces principes, vous contribuez à un internet plus inclusif.

💡 Pour en savoir plus sur l'accessibilité numérique, suivez les actualités de notre blog et rejoignez la discussion sur nos réseaux sociaux.

Ensemble, faisons du web un espace ouvert et équitable pour tous !